ARTHROSE

Publié le par danylle

l'arthrose est une inflammation chronique de certaines articulations, contraiement à l'artrite, qui est un phénomène aigu. Toutes les articulations peuvent être touchees, surtout celles de la colonne vertébrale (CERVICALE (pour Cloclo) dorso-lombaire, hanches).
Cette affection dégénérative est définie par une VIEILLISSEMENT (toujours pour Cloclo) pathologique du cartilage entrainant des douleurs, des déformations et une impotence fonctionnelle.

Le meilleur moyen d'atténuer la douleur et d'empêcher une dégradation progressive est de pratiquer la recette suivante de manière régulière, toutes les nuits .
Faites dessécher une grosse feuille de chou au four (pas les oreilles de Pierrot ...) gardez-la, applliquée sous un pansement, toute la suit sur l'endroit douloureux. Intercalez, si possible, une feuille souple entre le chou et le bandage. Le papier abserbera l'humidité qui serait néfaste à l'inflammation.
On peut également utiliser le chou en alternance avec de l'argile, un jour sur deux, (ma mère faisait les deux en même temps, elle mettait de l'argile sur une feuille de chou...)

Le chou contient une essence sulfurée qui atténue les douleurs rhumatismales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sirach 31/08/2009 22:21

Douce nuit... Fais de beaux rêves....

sirach 31/08/2009 21:53

Bon appetit mesdames! J'adore les saucisses! Un peu moins les choux! Comme les cygognes, je suis de retour! Je te souhaite un bon courage pour la rentrée... affectueux bisous.

muriel 31/08/2009 19:44

Le lendemain, on fait réchaufffer la feuille de chou que l'on accomode avec du jambon, de la béchamelle, etc... Comme cela rien ne se perd.N'empêche qu'ils avaient de bonne idées les anciens et rien n'était perdu. A si j'arrivais à mettre la main sur les livres de ma grand mère ou des rebouteuses berrichonnes, personne ne serait malade. Bisoux

danylle 31/08/2009 20:45


j'aime bien aussi avec des saucisses, tu sais j'ai trouvé ce livre alors je m'éclate, mais s'est vrai que quelquefois çà marche, bisous